Consultante en transformations complexes et à forts enjeux

Á l’issue du MiM Global Economic Transformation & Technology, Alice Rambicur a intégré Orphoz, une filiale spécialisée de McKinsey. Retour sur son parcours.

NOUVEAU !

Brochure 2022 disponible

En savoir +

 

Written on 06 mai 2021.


 

Vous avez terminé le programme Grande école en 2020. Quels sont les faits qui ont marqué votre parcours ?

Au sein du PGE, j'ai intégré le programme Global Economic Transformation & Technology qui m'a donné l'opportunité d'étudier dans trois campus sur trois continents. Mon parcours à l'EDHEC a été marqué par un premier semestre à Lille où j'ai acquis un business knowledge solide que je n'avais pas encore développé en école d'ingénieur. Il a été également marqué par mon semestre à l'université SungKyunKwan à Séoul, où j'ai découvert une nouvelle culture et de nouvelles formes d'apprentissage, par mon année de césure, où j'ai réalisé un stage en BI chez Pernod Ricard suivi d'un stage en conseil chez EY. Et enfin, il a été marquée par une dernière année à UC Berkeley, avec une immersion dans l'écosystème de la Silicon Valley.  

Vous avez intégré Orphoz, une entité de McKinsey. Pouvez-vous nous parler de cette entité spécialisée ? En quoi consistent vos missions de consultante ? Comment l'avez-vous décroché ?

Orphoz est une filiale de McKinsey qui accompagne la mise en œuvre des transformations complexes et à forts enjeux des entreprises. J’ai déjà eu l’opportunité de travailler avec des clients de secteurs variés, allant de la banque-assurance à l’industrie, en passant par le secteur public. Les problématiques sont très diverses selon les missions, mais de manière générale, j’accompagne les clients dans l’exécution et le déploiement de leur transformation. J'ai par exemple participé au cadrage puis à la livraison d'un projet de mise en place d’un nouveau SI à portée stratégique pour un organisme public. Dans mes missions, j’apprécie particulièrement la bivalence de travailler quotidiennement autant avec les membres de la direction que les équipes opérationnelles. J’ai postulé chez Orphoz en stage de fin d’études et ai passé plusieurs entretiens incluant un test de problem-solving et des études de cas. J'ai ensuite officiellement intégré Orphoz en fin de stage.

En quoi le PGE de l'EDHEC vous a-t-il préparé à ce poste ?

Le PGE m'a d'abord donné le bagage essentiel pour entrer dans le monde du conseil, que ce soit en finance, marketing, stratégie, mais aussi sur des sujets fondamentaux aujourd'hui comme l'innovation et la technologie. Les méthodes de travail, souvent basées sur des études de cas réels et réalisées en groupes, sont également formatrices au monde de l'entreprise. Enfin, le PGE a sans aucun doute renforcé ma capacité d'adaptation, essentielle dans un métier où l'on fait face à des environnements très différents selon les missions.

Votre meilleur souvenir de l'EDHEC ?

Difficile de choisir, mais je dirais le deuxième semestre du PGE, au cours duquel nous sommes partis un semestre à Séoul avec ma promotion "GETT" : une immersion dans une culture totalement différente, des cours donnant de nouvelles perspectives, et l'occasion de voyager et découvrir l'Asie.

Votre matière préférée et pourquoi ?

La matière "Opportunity recognition: technology and entrepreneurship in Silicon Valley" que j'ai eu la chance de suivre en dernière année à Berkeley. Ce cours était basé sur des cas réels de start-ups à succès, et m'a beaucoup appris sur les clés de la réussite d'une entreprise dans la Tech, abordant entre autres les marchés ciblés, les problématiques de financement et l'exécution de la stratégie.

Votre expérience PGE en trois mots.
Unique, Aventure, Développement.

A voir également

- 13-10-2021
Hugo Charré est en dernière année du MiM Global Economic Transformation & Technology. Actuellement à Berkeley Haas School of Business, il partage son expérience de cette filière d’...
Career Centre : un accompagnement personnalisé pour orienter sa carrière
- 05-10-2021
Mathilde Finiel, étudiante de la Grande école, aujourd’hui en Master 2 a opté pour le...
L’EDHEC dans le TOP 3 mondial du classement The Economist 2021 Masters in Management
- 01-10-2021
L’EDHEC Business School se positionne dans le top 3 mondial parmi 50 institutions, d’...
Classement du Financial Times 2021 : le Career Centre de l’EDHEC n°1 en France
- 30-09-2021
L’EDHEC Business School monte en puissance dans de nombreux classements évaluant son...