Manon BOUTET, Française, EDHEC 2019
Expérience à l'international

POURQUOI L’EDHEC ?

L’EDHEC s’inscrivait dans mon projet professionnel qui s’orientait vers la finance et plus précisément vers l’audit financier. Cette école proposait un excellent programme de finance et son master était très renommé. Par ailleurs, cette école offrait la possibilité d’intégrer de nombreux projets associatifs en parallèle de mes études. En effet, le Programme Grande Ecole propose plus de 60 associations étudiantes ce qui permet à chacun de trouver sa place au sein de projets culturels, sportifs ou encore humanitaires.  

 

QUEL EST VOTRE PARCOURS Á L’EDHEC ? 

J’ai intégré l’EDHEC en AST1. J’ai donc commencé mon parcours en Pré-master filière générale.

J’ai intégré comme je le souhaitais une association dont le projet me tenait à cœur : Prix de Court, qui organise le Festival du Cinéma Européen dont le but est de promouvoir le court métrage. Je suis d’ailleurs par la suite devenue la Trésorière de cette association.

Après avoir passé une année à l’EDHEC et découvert des matières très diverses, j’ai finalement été attirée par le Marketing et Management. J’ai suivi en deuxième année la filière Business Management  sur le campus de Lille.

J’ai ensuite effectué une année de césure avec deux stages de six mois :

- J’ai fait mon premier stage dans une petite entreprise d’accessoires de luxe pour hommes (cravates, nœuds papillons) qui promeut le savoir-faire français et le fait main. Mon rôle était d’assister le créateur sur des missions marketing, commerciales et des missions de communication au sein d’une équipe réduite ce qui était très agréable et formateur.

- En deuxième partie de césure, j’ai effectué un stage chez Chanel ce qui m’a permis d’appréhender le monde du luxe à une autre échelle. J’étais Assistante chef de projet Support Retail et Développement (gestion et analyse des outils internes).

 

POUR QUEL ÉCHANGE ACADÉMIQUE AVEZ-VOUS OPTÉ ?

Je suis actuellement en échange à Bergen en Norvège. Mon choix s’est d’abord basé sur mon attirance pour les pays nordiques et je me suis ensuite renseignée sur la réputation des écoles et des cours proposés. La Norwegian School of Economics, une des meilleures écoles de Norvège, proposait des cours en Business Analytics qui étaient susceptibles de m’intéresser. La durée de l’échange (ici un an) a été aussi un critère de sélection, car je voulais vraiment intégrer un pays sur une longue période.

 

QU’EST-CE QUE CELA VOUS A APPORTÉ SUR LES PLAN PERSONNEL ET PROFESSIONNEL ?

Sur le plan personnel, cet échange m’a permis de vivre des expériences uniques, de partager le quotidien des Norvégiens et leur mode de vie. J’ai aussi fait de belles rencontres avec des étrangers et eu l’occasion de découvrir de merveilleux paysages de Norvège et des pays alentours. Je ressors grandie de cet échange et recommande cette expérience au plus grand nombre d’étudiants.

Sur le plan professionnel, j’ai eu l’opportunité de pouvoir choisir les cours à la carte. J’ai donc orienté mes choix vers la filière Business Analytics et Management car je pensais que cela pourrait m’être utile si j’oriente ma carrière professionnelle dans le Marketing Analytique ou les Data. J’ai appris à manipuler des logiciels informatiques qui me seront je pense utiles dans l’avenir et approfondi mes connaissances sur le monde de l’entreprise.

 

EN QUOI VOTRE FORMATION Á L’EDHEC RÉPOND-ELLE Á MES ASPIRATIONS ?

Intégrer l’EDHEC m’a permis de bénéficier d’une formation académique de qualité, reconnue dans le monde professionnel tout en développant mes compétences humaines par le biais de son programme associatif.

 

COMMENT IMAGINEZ-VOUS LA SUITE ?

Je commence en juillet un stage de fin d’études d’une durée de six mois chez Chanel en tant que Business Analyst. J’espère pouvoir intégrer la Maison par la suite si j’en ai l’opportunité. Je prévois donc de rester en France pour les années à venir mais je ne suis pas opposée à l’idée d’aller vivre plus tard dans un pays étranger.