Louis GATINET, Français, EDHEC 2020
Filière BM
Expérience à l'international

QUEL EST VOTRE PARCOURS AVANT l’EDHEC?

Après une classe préparatoire à Montpellier à l’ENS Cachan en filière D2, c’est-à-dire économie et gestion, j’ai intégré le Programme Grande Ecole en 2016 via le concours AST1.

POURQUOI AVOIR CHOISI L’EDHEC ?

J’ai toujours eu l’ambition d’intégrer une très bonne école de commerce. J’ai été sensible aux classements de l’EDHEC, aux parcours des étudiants qui en sont issus ainsi qu’au contenu des cours. Je suis d’ailleurs impatient d’intégrer le MSc in Data Analytics and Artificial Intelligence en dernière année (filière Business Management).

J’ai déjà pu suivre une introduction au Big Data, des électifs sur Excel, VBA et le digital et ainsi, affiner mon parcours en fonction de mes aspirations professionnelles.

En seconde partie de césure, j’ai intégré Quantmetry en tant que Junior Data Consultant pour un stage de 6 mois. C’est un cabinet de conseil pure player de l’Intelligence Artificielle spécialisé dans la transformation Data des organisations, de la conception à la mise en œuvre de solutions opérationnelles. La reconnaissance de l’EDHEC par le monde professionnel m’a ouvert les portes pour les entretiens et m’a permis de faire mes preuves, dans un environnement où les autres consultants sont très majoritairement issus de cursus scientifique. Le label de l’école a, je pense, joué un rôle important.

VOUS ÊTES-VOUS ENGAGÉ DANS UNE ASSOCIATION ?

Oui, en septembre 2016, j’ai intégré OJO, Organisation des Jeux Omnisports en tant que responsable logistique Village et en mai 2017, j’en suis devenu le Vice-Président. Une expérience passionnante qui vous permet de bâtir la stratégie d’une organisation, manager des équipes, gérer un budget...

VOUS AVEZ RÉALISÉ VOTRE PREMIER STAGE Á BRUXELLES. QUE POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE?

J’ai décroché un stage de six mois chez Pernod Ricard Benelux en tant que Financial Business Analyst. L’offre avait été publiée sur une plateforme de partage entre étudiants de l’EDHEC. Ces six mois ont été très formateurs. Parmi mes missions, je devais reporter auprès du COMEX la performance financière et commerciale de l’entreprise. J’ai également travaillé sur VBA pour construire un outil d’aide à la décision basé sur l’analyse de la performance selon différentes grilles de lecture (pays, clients, marques…). J’ai ainsi pu conforter l’attrait que j’avais pour l’utilisation de la donnée à des fins business. Le tout dans une ambiance de travail conviviale et bienveillante dans une ville cosmopolite.

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX FUTURS ÉTUDIANTS DE l’EDHEC?

De se donner à fond, de prendre des risques, de se bouger ! Il faut être acteur de son parcours et saisir toutes les opportunités pour s’enrichir personnellement. L’EDHEC ouvre beaucoup de portes et permet d’orienter nos choix professionnels en fonction de nos ambitions.