Cette expérience m’a permis de vivre une vraie aventure humaine

Capucine Alvin, Française, EDHEC-2019
Filière BM
Expérience à l'international

QUEL EST VOTRE PARCOURS AVANT L'EDHEC ?

Après un Bac S, j’ai réalisé une classe préparatoire B/L Lettres et Sciences sociales au lycée Lakanal en région parisienne. Et, j'ai été admise sur concours via une Classe Préparatoire.

POURQUOI L'EDHEC ? QUEL EST VOTRE PARCOURS ?

J’ai choisi l’EDHEC pour son excellence académique, reconnue à l’international, et ses nombreuses opportunités de développement pour les étudiants en termes d’échanges à l’étranger ou d’engagement associatif. Dès mon admission, j’étais particulièrement intéressée par l’opportunité de réaliser un échange long d’un an en dernière année. J’ai aussi apprécié l’exigence de l’école envers ses étudiants, comme le fait que tous les cours soient dispensés en anglais à partir du Master.

Dès ma première année, j’ai intégré l’association étudiante de développement durable Ecothink EDHEC en tant que trésorière et responsable de la communication. Mon expérience associative m’a beaucoup appris en termes de travail en équipe, mais m’a aussi permis de réfléchir à mon orientation professionnelle future. J’ai eu aussi l’occasion de suivre des cours de journalisme en partenariat avec l’ESJ à Lille. En deuxième année, j’ai choisi la filière Business Management sur le campus de Lille en continuant mon activité associative. J’ai ensuite réalisé deux stages en France dans le cadre de mon année de césure en Ressources Humaines. Je suis actuellement en dernière année du Programme Grande Ecole, et je me spécialise en Ressources Humaines et j'ai opté pour un double diplôme à Queensland University of Technology de Brisbane, en Australie.  

EN QUOI VOTRE FORMATION A L'EDHEC RÉPOND-ELLE Á VOS ASPIRATIONS ?

L’EDHEC propose de nombreuses options diversifiées à ses étudiants, ce qui permet de personnaliser son parcours et de l’orienter en fonction de ses intérêts. En Pré-Master, j’ai pu par exemple suivre un cours de journalisme en partenariat avec l’ESJ, commencer à apprendre le chinois en troisième langue, étudier l’intelligence émotionnelle en cours électif, et partir en Australie un an. Ensuite, le Programme Grande Ecole offre une formation exigeante et de qualité. J’ai particulièrement apprécié les modules et les cours liés spécifiquement au management. Enfin, chaque année est marquée de séminaires où nous avons l’occasion d’être au contact d’entreprises et de travailler directement avec elles, comme le séminaire Négociation en première année ou l’Open Innovation en deuxième année.

VOUS AVEZ OPTÉ POUR UN DOUBLE DIPLÔME ? QU'EST-CE QUE CELA VOUS APPORTE SUR LES PLANS PERSONNEL ET PROFESSIONNEL ?

Je réalise un Master in Human Resource Management à la Queensland University of Technology (QUT) de Brisbane en Australie, en parallèle de mon Master in Management à l’EDHEC. J’ai choisi ce double diplôme pour sa spécialisation en Ressources Humaines ainsi que pour l’excellence académique de QUT, fortement reconnue au niveau international. L’Australie était aussi un pays qui m’attirait beaucoup pour sa diversité culturelle et sa nature incroyable. 

Cette année m’a énormément apportée sur plusieurs plans. J’ai dû m’adapter au système académique anglo-saxon, qui m’a appris à développer ma pensée critique. La formation exige aussi beaucoup de lecture d’articles académiques, qui m’ont apporté des connaissances qui me seront très utiles pour la suite de mon parcours professionnel.  J’ai aussi bien sûr pu perfectionner mon anglais.

Sur le plan personnel, vivre aussi loin de son pays d’origine, de sa famille et de ses amis permet de sortir de sa zone de confort et de beaucoup apprendre sur soi-même. QUT accueille beaucoup d’étudiants étrangers et je pense que cette expérience m’a également apportée une plus grande ouverture d’esprit. J’ai également pu faire de nombreux voyages en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Asie. Organiser ces voyages et découvrir ces cultures m’ont énormément enrichie.

EN QUOI CETTE EXPÉRIENCE A L'ÉTRANGER RÉPOND-ELLE Á VOS ASPIRATIONS ?

Cette expérience m’a permis de vivre une vraie aventure humaine à laquelle j’aspirais depuis plusieurs années, et m’a donné le goût de l’expatriation. De plus, j’ai pu accéder à l’une des meilleures formations en Ressources Humaines, qui n’a fait que confirmer mon projet professionnel dans cette voie. Avoir un double-diplôme international me permettra par la suite, je l’espère, de travailler à l’étranger, en Australie ou dans un autre pays anglo-saxon.

COMMENT IMAGINEZ-VOUS LA SUITE ?

Á la fin de mon année en Australie, j’ai déjà été recrutée en CDI en tant que Consultante en Ressources Humaines au sein du cabinet BearingPoint, à La Défense. J’envisage également d’ici quelques années de partir vivre à l’étranger, et de continuer à voyager.