Viser un PhD en finance après son double diplôme

Issu d’une classe prépa ECS, Martial Laguerre a choisi le double diplôme en Mathématiques et Interactions qui lie l’EDHEC et l’Université Côte d’Azur. Il nous partage son expérience.

NOUVEAU !

Brochure 2022 disponible

En savoir +

 

Written on 09 mar 2021.


 

Quel est votre parcours avant l’EDHEC ?

J’ai effectué 2 ans de classes préparatoires ECS (Économique et Social option Scientifique). Un parcours plutôt polyvalent mais axé en grande partie sur les mathématiques.

Pourquoi l’EDHEC ?

Je voulais faire de la finance de marché dès mon arrivée en classes préparatoires. En me renseignant à propos des différentes écoles et en parlant à des anciens élèves de ma prépa, j’ai appris la très bonne réputation de l’EDHEC dans ce domaine. C’est ce qui m’a largement décidé à choisir l’EDHEC.

Vous avez choisi de faire un double diplôme. Pourquoi ? Comment s’organise votre parcours ?

Je souhaiterais réaliser un PhD en finance/économétrie après mes années de master. Ces domaines de recherche demandent non seulement des connaissances pointues en finance et aussi, des compétences quantitatives très solides. Dès lors, il me paraissait indispensable de prendre part à ce cursus. Celui-ci me permet d’allier un apprentissage approfondi en finance grâce à l’EDHEC, avec la rigueur mathématique et un enseignement de qualité en programmation de l’Université Côte d’Azur.

Pour ce qui est de l’organisation, il est essentiel de savoir faire preuve d’autonomie. En effet, certains cours peuvent se chevaucher, et il est donc necessaire d’être organisé pour pouvoir rattraper les cours manqués le plus vite possible. Mais pas de panique, vous pourrez compter sur l’inévitable entraide au sein du groupe restreint d’étudiants prenant part à ce cursus pour rester à flot.

Quels conseils donneriez-vous à des étudiants qui veulent suivre le même cursus que vous ?

Évidemment, ce parcours est exigeant et éprouvant et il faut donc s’y préparer. Mais, je dirais surtout qu’il faut être relativement sûr d’aimer les maths et la programmation avant de postuler. Il n’y a rien de pire que de passer ses journées à faire quelque chose qui ne nous plaît pas. Toutefois, si tout cela ne vous pose aucun problème, vous trouverez ce cursus véritablement passionnant.

Trois mots pour résumer votre expérience à l’EDHEC.

Enrichissante, réseau, amitié.

A voir également

- 13-10-2021
Hugo Charré est en dernière année du MiM Global Economic Transformation & Technology. Actuellement à Berkeley Haas School of Business, il partage son expérience de cette filière d’...
Career Centre : un accompagnement personnalisé pour orienter sa carrière
- 05-10-2021
Mathilde Finiel, étudiante de la Grande école, aujourd’hui en Master 2 a opté pour le...
L’EDHEC dans le TOP 3 mondial du classement The Economist 2021 Masters in Management
- 01-10-2021
L’EDHEC Business School se positionne dans le top 3 mondial parmi 50 institutions, d’...
Classement du Financial Times 2021 : le Career Centre de l’EDHEC n°1 en France
- 30-09-2021
L’EDHEC Business School monte en puissance dans de nombreux classements évaluant son...