Menu Top

Recruté par Ubisoft à l’issue de son stage de fin d’études

Baptiste Rambaud a terminé le programme Grande école de l’EDHEC en 2020. Il a rejoint Ubisoft en tant qu’Assistant Brand Manager après son stage de fin d’études.

Modifications des épreuves orales

Mise à jour

En savoir +

Written on 27 avr 2021.


 

Vous avez terminé le programme Grande école en 2020. Quels sont les faits qui ont marqué votre parcours ?

Tout d’abord, l’intégration bien sûr. L’arrivée est l’EDHEC est marquante à bien des égards non seulement grâce à la vie associative avec toutes les rencontres et projets qu’elle permet et aussi, les débuts de la vie en école avec la variété de ces cours, la bienveillance de l’administration et la découverte des multiples possibilités professionnelles.
Il y a eu l’année de césure également, grandement accompagnée par l’école via les simulations d’entretiens et les nombreux conseils avisés. Elle permet de se nourrir d’expériences - en France comme ailleurs - pour tester différents environnements pros afin de choisir quel secteur et quel métier nous conviennent le mieux.
Enfin, il y a la fin de la scolarité, marquée par le mémoire - véritable pierre angulaire de sa scolarité à l’EDHEC - et les au revoir aux professeurs et aux camarades pour se plonger enfin dans le bain de la vie professionnelle, sans regret sur sa vie étudiante.

Vous avez intégré Ubisoft en tant qu'Assistant Brand Manager. En quoi consiste ce poste ? Comment l'avez-vous décroché ?

Il s’agissait d’un stage de fin d’études, qui a débouché ensuite sur un contrat que je poursuis actuellement. Cela s'apparente à du marketing produit. Chez Ubisoft, le brand manager EMEA est responsable de l’image d’une marque - ici de jeux vidéo - pour toute la zone Europe/Moyen-Orient/Asie. Le rôle du brand manager est donc d’assurer le bon déroulement et la cohérence des campagnes marketing des jeux Ubisoft. Cela passe ainsi par la préparation et la mise en place des principaux outils de communication (bande-annonce, visuels promotionnels, concepts pour les réseaux sociaux, activations...) pour la zone EMEA en collaboration avec les filiales de chaque pays mais aussi NCSA pour les sujets globaux. Pour la petite histoire, j’avais été refusé à la dernière étape de ce poste pour mon premier stage de césure - ayant à l’époque peu d’expériences professionnelles à valoriser. J’ai donc persévéré et retenté le coup deux ans après ce refus pour finalement obtenir ce poste, preuve que l’année de césure m’a grandement aidé !

En quoi le PGE de l'EDHEC vous a-t-il préparé à ce poste ?

Le PGE de l’EDHEC a constitué une formation intéressante pour découvrir certains codes de l’entreprise, notamment concernant les interactions en groupe. Au départ, en tant qu’étudiant sortant d’un concours, on peut rester dubitatif devant certains cours où on nous avance des propos tels que “il est essentiel de bien s'entendre avec ses collègues en entreprise”, chose qui nous apparaît comme une évidence. Mais après plusieurs expériences en entreprise, on s’aperçoit vite que l’application de telles règles est beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît, avec toutes les problématiques liées au relationnel. Et de fait, on retourne ensuite en cours avec plus d’assiduité pour ce que les enseignants veulent nous transmettre. Les travaux en groupe et bien sûr, la vie associative permettent de valider ces enseignements et la formation de l’EDHEC nous apparaît alors très cohérente.  

Votre meilleur souvenir de l'EDHEC ?

Sans aucun doute le spectacle de Music'All en 2e année. Ayant fait partie de l'association pendant 2 ans et du bureau en 2e année, cela a constitué l'aboutissement de tout le travail de ces deux années, contribuant à la fois un projet social avec la présence des enfants de l'IMPro et marquant une expérience riche en belles rencontres. Le soutien des étudiants, des amis et de l'administration de l'EDHEC n'est pas étranger à ce succès et à la création d'une expérience vraiment marquante.

Votre matière préférée et pourquoi ?
 

Á ma grande surprise, les cours de Corporate Finance, notamment en 4A. Cela m'a d'autant plus surpris que je me suis tourné rapidement vers une formation marketing mais le cours était vraiment passionnant, notamment grâce aux nombreux exemples et comparaisons avec le système bancaire et les grandes entreprises. Cela m'a permis de mieux comprendre - et de façon ludique - la réalité du monde dans lequel on vit.

Votre expérience PGE en trois mots.

Riche, passionnante, marquante.

A voir également

Le mentorat pour aborder les études sereinement
- 14-05-2021
Amélie Bennet, étudiante en Pré-Master sur le campus de Lille & Cécile Chen,...
Un V.I.E à Madrid en Sustainable Finance chez L'Oréal
- 12-05-2021
Qu'avez-vous étudié avant le parcours Apprentissage de l’EDHEC ? Après un baccalauréat...
Webmyday, la création de site web facilitée
- 11-05-2021
Pourriez-vous présenter Webmyday ?  Pourquoi ce secteur d’activité ?...
- 06-05-2021
Chère candidate, cher candidat, La situation sanitaire, quoiqu’en progrès, présente encore nombre d’incertitudes pour les semaines à venir. Nous souhaitons avant tout être en mesure de vous...