Info Covid-19

Information Coronavirus

Menu Top

Programme Grande École : des moments incroyables

Achille Bourbonneux, EDHEC-2023, secrétaire général du Chti a deux mots d’ordre : s’engager et se dépasser. Il partage son expérience du programme Grande École.

Rejoins les pages EDHEC Admissibles !

Facebook

Instagram

Written on 23 juin 2020.


 

De quelle classe préparatoire êtes-vous issu ? Pourquoi avoir choisi l’EDHEC Business School ? Quel filière avez-vous choisi de suivre ?

Après un bac S, j’ai fait une classe préparatoire au lycée parisien de Saint-Jean de Passy. Á l’issue des concours, pour ne rien vous cacher, je n’ai dans un premier raisonné qu’en termes de classement. Ce n’est qu’une fois arrivé aux oraux que j’ai vraiment pris la mesure de ce qu’était « choisir son école » : programmes, élèves, campus, associations, ambiance, opportunités et projets se sont révélés être de réelles motivations pour mon choix, en plus de la montée de l’EDHEC Business School au classement Sigem. Après l’année de Pré-Master, j’ai choisi la filière Business Management à Lille. J’aimais l’idée de rester dans un cursus généraliste, qui préparait à différents Masters of Science dans le domaine de la gestion de projet et de la conduite d’entreprise.

Quels sont les faits marquants de votre parcours à l’EDHEC jusqu’à présent ?

Le mois de septembre à Lille est mémorable. Après la prépa, l’arrivée en école de commerce est un enchaînement sans répit de journées plus passionnantes les unes que les autres ! Le jour, les premiers séminaires en groupe vous permettent de rencontrer les étudiants et de découvrir l’esprit d’entreprendre en équipe. Le soir, les recrutements associatifs battent leur plein, et vous comprenez enfin l’importance des associations et l’ampleur de leurs projets au sein et hors de l’EDHEC. En octobre, l’intégration en asso’ a été un réel tournant.

Á quelle association appartenez-vous ? Quel rôle y jouez-vous ?

Je suis secrétaire général du Chti depuis octobre 2019. Le Chti, c’est le guide de référence des bonnes adresses depuis 1973, distribué en 250 000 exemplaires et façonné chaque année par 64 étudiants dévoués, qui, sans relâche, cherchent à donner envie de sortir, de manger et de boire aux Lillois en testant le maximum d’établissements, le tout dans un ton impertinent. Lors du weekend de distribution en Mars, c’est plus de 300 000 personnes qui viennent place de la République récupérer leur exemplaire ! De plus, il est accompagné de son petit frère, Chtite Canaille, le guide destiné aux familles lilloises. Avec son million de lecteurs et ses 600k€ de budget annuel, c’est vraiment un projet qui m’a séduit ! En tant que « SecGen », mon rôle est de garantir le bon fonctionnement interne de l’asso’, la cohésion des membres de l’équipe et son « esprit », et aussi, de gérer les relations avec les autres assos de l’EDHEC (événements, partenariats, soirées…) !

 

 

Comment êtes-vous accompagné dans votre professionnalisation ? Quels sont vos projets professionnels ?

L’accompagnement dans la professionnalisation est multiple : d’abord par les cours, composés d’un tronc commun et d’électifs qui permettent de découvrir d’autres domaines pour d’élargir nos compétences et notre culture professionnelle. Parallèlement aux cours, nous suivons de multiples séminaires et rencontrons de nombreux intervenants. Nous recevons aussi l’aide du Career Centre. Ce dernier propose de nombreux services allant de l’aide à la recherche de stage aux rendez-vous personnalisés à horizon plus lointain. Enfin, l’engagement associatif permet de mettre à profit nos enseignements et de nous mesurer à la réalité du monde de l’entreprise : dans le cadre du Chti, rencontrer des commerçants, représentants institutionnels et chefs d’entreprises pour leur vendre nos services de communication et ainsi faire profiter à toute la métropole de notre guide papier et digital. De plus, mon poste m’a permis d’apprendre beaucoup de choses sur le management d’équipe et la gestion de projet !

Pour ce qui est de mon projet professionnel, j’ai notamment suivi la filière Business Management pour commencer une carrière dans le conseil aux entreprises et créer, à terme, mon entreprise dans le secteur de la mobilité. De plus, l’EDHEC propose de nombreux services à vie pour ses Alumni, et notamment ses entrepreneurs. C’est un engagement fort et assumé de l’école pour ses élèves et anciens élèves.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants de l’EDHEC ?

Engagez-vous dans la vie EDHEC. Donnez-vous à fond dans un projet associatif qui vous tient à cœur et au sein duquel vous passerez vos meilleures années. Si vous vous ouvrez pleinement à la vie EDHEC, à sa richesse, sa singularité et à son intensité, vous vivrez des moments incroyables et forgerez des amitiés formidables. Engagez-vous, et dépassez-vous !

 

 

 

 

A voir également

Créer sa boîte pendant ses études
- 01-07-2020
Quels sont vos parcours ? Dorian : Après deux années en classe préparatoire...
Programme Grande École : des moments incroyables
- 23-06-2020
De quelle classe préparatoire êtes-vous issu ? Pourquoi avoir choisi l’EDHEC Business...
Msc in DA & AI : me former à la Data Science
- 18-06-2020
QUEL EST VOTRE PARCOURS AVANT L'EDHEC ? Après mon Bac S avec mention très bien, j’ai...
Rencontre avec Baptiste Sesmat, MSc in Corporate Finance & Banking
- 17-06-2020
Baptiste Sesmat « Le passage des cours en ligne n’induit pas de grands changements...