Prix FIR-PRI “Finance & Développement Durable“ de la meilleure innovation pédagogique : préparer les générations futures à lutter contre le réchauffement climatique.

Brochure 2022

Télécharger

 

Written on 18 oct 2021.


 

A l’EDHEC, nous voulons que le business participe à la lutte contre le dérèglement du climat. A travers nos différents programmes, nos professeurs-chercheurs forment des étudiants toujours plus désireux de s’engager activement dans les grandes transformations du monde. Ainsi, en octobre 2021, la 16ème édition des prix FIR-PRI “Finance & Développement durable“ a récompensé l’innovation pédagogique des travaux de Gianfranco Gianfrante, Professeur de finance à l'EDHEC Business School et Joseph Aldy, Professeur de politique publique à la Harvard Kennedy School. Faisant suite à une note pédagogique publiée par la Harvard Business Review, ce prix met en avant la qualité des recherches menées sur la mise en place de pratiques commerciales durables au sein des organisations. Une façon d’engager les étudiants et étudiantes dans la lutte contre le changement climatique.

Bonjour Gianfranco, félicitation à vous et à Joseph Aldy pour avoir remporté les prix FIR-PRI “Finance & Développement Durable“ d’innovation pédagogique ! Pouvez-vous nous expliquer quelles sont les idées que vous avez eues à cœur de transmettre ?

Nous sommes très heureux que notre article publié sur la Harvard Business Review remporte ce prix de l’innovation pédagogique. Transmettre, c’est le cœur de notre travail !

Par cet article, notre objectif a été d’expliquer aux entreprises et à ceux et celles qui les dirigent, la manière dont le réchauffement climatique va les affecter. Nous souhaitions concevoir une sorte de guide pour pouvoir répondre à cette question : comment d’un point de vue pratique un manager peut-il inclure le développement durable dans sa stratégie entrepreneuriale ? Nous y répondons en regardant les possibles qu’offrent la technologie, l’impact de la taxation carbone, la recherche de l’excellence opérationnelle et même la restructuration d’un business modèle. C’est une fierté pour nous aujourd’hui que notre travail ait été repris par de nombreuses business schools à travers le monde pour expliquer aux élèves - les futurs leaders du monde de demain - comment s’approprier ces grandes questions.

Selon vous, comment le business peut-il contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique ?

Aujourd’hui, les grands acteurs qui concrètement émettent des émissions carbones sont les entreprises. Ce sont elles qui doivent transformer leurs modèles afin que les hommes et les femmes puissent continuer à vivre sur la terre dans des bonnes conditions. Cela est possible ! Notre préconisation, c’est d’intégrer les pratiques efficientes du développement durable dans les opérations qui jalonnent le quotidien d’une entreprise. Il faut aussi comprendre que la prise en compte des enjeux du développement durable ne s’assimile pas toujours à un coût, du côté des entreprises. Bien au contraire, cela peut aussi être une véritable opportunité de générer davantage de bénéfice et de justement réduire les coûts. Pour cela les entreprises doivent intégrer et anticiper les nouvelles réglementations causées par le dérèglement climatique.

Vos recherches ont été menées avec Joseph Aldy, Professeur de politique publique à la Harvard Kennedy School. Comment s’est déroulée cette collaboration ? Quel est l’intérêt dans le domaine de la recherche de travailler à plusieurs ?

Dans le domaine de la recherche, une collaboration entre deux scientifiques venant d’institutions ou de continents différents est une pratique courante. Avec Joseph Aldy, spécialiste des politiques publiques et ancien conseiller du président Obama, nous avons joint la force de nos expertises pour créer un pont entre nos différentes spécialités. Grâce à la mutualisation de nos compétences, nous avons pu faire dialoguer différents points de vue : celui du management, de la finance, des sciences naturelles et des politiques publiques. Enfin, nous souhaitons aussi regarder du côté des humanités, afin d’inclure une dimension éthique à cette mobilisation contre le réchauffement climatique.

 

L'article à l'origine du prix FIR-PRI “Finance & Développement durable“ lié à l’innovation pédagogique remporté par Gianfranco Gianfrante et Joseph Aldy 

Les dernières publications de Gianfranco Gianfrante 

 

A voir également

« L’apprentissage, une expérience enrichissante et un tremplin pour ma carrière »
- 08-12-2021
Désormais Innovation Project Coordinator au niveau monde au sein de DPDgroup, le plus...
Classement FT European Business Schools : L’EDHEC intègre le Top 10 des meilleures écoles en Europe et rejoint le Top 3 des Grandes Ecoles françaises
- 06-12-2021
L’EDHEC Business School rejoint le Top 10 des meilleures écoles de commerce en Europe...
L’EDHEC confirme son positionnement dans le TOP 4 des Grandes Ecoles en France, selon l’Etudiant 2022
- 01-12-2021
4e Grande Ecole française selon le classement 2022 de l’Etudiant, l’EDHEC Business...
Une énergie positive au service de la diversité et de l’inclusion
- 01-12-2021
Hager Jemel-Fornetty, directrice du Pré-Master de l’EDHEC nous livre sa vision de cette...