Menu Top

PGE de l’EDHEC : « J‘ai choisi l’école pour son esprit entrepreneurial »

Félicitations à tous les admissibles !

Organiser votre séjour

Written on 16 mar 2022.


 

Mohamed Maaloul a intégré le programme Grande école de l’EDHEC à la rentrée 2021. Il nous parle de ses premiers mois au sein du cursus et ses plans pour l’avenir. 

 

Vous avez intégré le Programme Grande École (PGE) de l‘EDHEC en 2021. De quelle classe préparatoire êtes-vous issu ?

Je suis issu d’une classe préparatoire PSI du Lycée Henri Wallon à Valenciennes.   

 

Pourquoi l’EDHEC ?

Pour son esprit entrepreneurial depuis sa fondation par de grandes familles du Nord. Avant d’intégrer l‘EDHEC, j’ai remporté le second prix du Concours Bravo les jeunes qui récompensent des projets de start-ups. L’état d’esprit entrepreneurial de l’école et tout son écosystème me correspondaient donc plutôt bien.

 

Quels objectifs poursuivez-vous en intégrant une grande école de commerce ?

Issu d’une prépa’ scientifique, j’avais envie d’intégrer une école qui me permettrait d’avoir une vision globale de l’entreprise pour savoir manager des projets et prendre les meilleures décisions. Je compte intégrer la filière Business Management et le MSc in Data Analytics & Artificial Intelligence

 

Le slogan de l’EDHEC est make an impact. Vous reconnaissez-vous dans ce slogan ? 

À mon échelle, je dirai le projet de start-up que j’avais envisagé autour de la création de batteries externes écologiques qui avaient aussi pour but de sensibiliser aux questions du recyclage des déchets électroniques. Je suis chargé d’études au sein d’EDHEC Junior Études. Cette association et ses membres ont un véritable impact, car on nous confie des projets très concrets et engageants pour l‘avenir des entreprises. Et nous faisons au mieux pour les conseiller.

Cette année, les étudiants du Pré-Master ont participé à un Innovation sprint à la rentrée. De quoi s’agissait-il ? Sur quel projet avez-vous travaillé ?

Pendant un mois, nous avons travaillé en groupe sur une problématique d’entreprise. Notre projet portait sur la prise de conscience de la pollution numérique auprès de salariés d’une grande entreprise de la tech.

 

Vous êtes en Pré-Master. Quels aspects du programme vous plaisent le plus ? Sont les challengeants ? 

J’apprécie particulièrement la mise en pratique de toutes les problématiques auxquelles une entreprise peut faire face que ce soit dans des TD ou lors des séminaires. On est dans le concret alors que les enseignements en prépa sont très théoriques. J’ai aussi découvert de nouvelles matières comme la comptabilité et l’économie.   

 

Quel est le cours que vous avez préféré jusqu’à présent ? Pourquoi ?

Je vais vous surprendre ! C’est le cours sur Excel. C’est un outil qui bien exploité permet d’avoir des tableaux de bord performants et des résultats exceptionnels. J’ai même choisi d’approfondir l’outil en optant pour les électifs Advanced Excel et Excel VBA. 

 

Vous ferez votre premier stage à la fin de votre année de Pré-Master. Quels secteur et poste visez-vous ?

J’aimerais le faire dans le secteur de la santé en data analysis.

 

Quels conseils donneriez-vous aux élèves de classes préparatoires qui devront choisir quelle école intégrer en 2022 ?

De se renseigner sur les valeurs de l’école afin de déterminer si elles leur correspondent, car ses valeurs imprègnent ce que l’école va vous transmettre. 

A voir également

PGE : cours et vie associative, une année de Pré-Master intense
- 19-05-2022
Bac scientifique, prépa’ PSI… après un tel cursus, Antoine Battard aurait pu choisir...
L’EDHEC, 4e grande école en France selon le Palmarès du Parisien 2022
- 19-05-2022
Comme chaque année, Le Parisien s’interroge : ‘Quelles sont les meilleures grandes...
L’alliance parfaite entre problématiques business et droit
- 18-05-2022
Clara Robert-Muhlke a intégré l’EDHEC après des études de droit au Royaume-Uni. Elle...
Une start-up de l‘économie circulaire
- 11-05-2022
Étudiants du PGE, Melchior Staszak, Martin Liduena, Jean-Baptiste Thouard ont fondé...