« L’école s’adapte vraiment à votre projet »

Yochan Khoi a intégré le parcours Start-up Boost* pour avancer efficacement sur son projet de start-up, Healed, une application de mise en relation entre tatoueurs et clients.

Written on 17 mai 2019.


 

QUEL EST VOTRE PARCOURS AVANT L’EDHEC ?

Après un bac scientifique, j’ai suivi une licence** de mathématiques avec doubles mineurs informatique et économie à l’Université Pierre et Marie Curie.

POURQUOI L’EDHEC ? 

Dès que mon projet d’application a émergé, j’ai su que je voulais étudier à l’EDHEC et intégrer le programme Grande Ecole pour acquérir des connaissances solides et y faire incuber mon projet. J’ai préparé le concours AST1 tous les week-ends pendant six mois à côté de mes cours à UPMC et de deux projets que je menais de front : un collectif d’artistes et une marque de vêtements et d’événementiel. Faire une école de commerce m’était nécessaire pour acquérir la précision et la rigueur requises par certains interlocuteurs d’un projet de création d’entreprise.

J’ai rencontré à l’EDHEC deux étudiants qui travaillent avec moi sur le projet désormais : Alexandre Heydari Targhi et Léo Lasserre, issus de classes prépa’. On ne peut pas réussir seul, c’est du narcissisme mal placé que de le croire ! Ils ont beaucoup d’énergie. Nous avons chacun des compétences complémentaires. Nous travaillons sur Healed, une application de mise en relation entre tatoueurs et clients.

COMMENT S’ORGANISE VOTRE PARCOURS ?

Au second semestre du Pré-master, nous avons intégré le parcours Start-up challenge ce qui permet de libérer du temps pour travailler sur notre projet. Nous avons deux électifs en moins. L'école s’adapte vraiment à notre projet, nous sommes accompagnés individuellement pour faire des points sur notre projet et, en collectif pour tout ce qui touche aux notions générales qui entourent la création d’entreprise. Cela nous permet d’avancer sur notre projet, de bénéficier d’un regard et de conseils qui nous permettent de prendre du recul et enfin, cela nous enseigne la rigueur.

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS Á DES ÉTUDIANTS QUI VEULENT SUIVRE CE PARCOURS ?

On est entrepreneurs parce qu’on fait des projets. L’EDHEC offre l’environnement idéal pour se poser les bonnes questions. Il faut se dire que tout est possible, garder l’esprit ouvert. Ne pas attendre qu’on vous donne. Personne ne fera le travail à votre place. le  parcours Start-up Boost, c’est d’abord 99 % de travail personnel et donc de satisfaction personnelle.

* A la rentrée 2019, le Start-up Boost devient Start-up Challenge. 

**Désormais, les étudiants en Licence universitaire sont éligibles au concours AST2 uniquement.

Programme associé: 

A voir également

Le Pré-Master de l’EDHEC se renouvelle
- 09-10-2019
Pourquoi repenser le Pré-Master ? Nous voulions que le cursus s’inscrive...
La rentrée des pré-master de l'EDHEC se présente riche en sujets sur l'urgence climatique
- 29-08-2019
« La Fresque du climat » : un atelier pour prendre conscience de l'...
« En parallèle de mon apprentissage, j’ai monté une SARL »
- 12-07-2019
Axel de Jessé a opté pour un double diplôme EDHEC, filière finance en apprentissage et...
S’engager pour la jeunesse de la métropole lilloise
- 08-07-2019
« S’engager ». Lorsqu’un étudiant rentre à l’EDHEC, ce verbe d’action ne...