Menu Top

Le programme [email protected], une expérience unique et impactante

Félicitations à tous les admissibles !

Organiser votre séjour

Written on 27 avr 2022.


 

Chloé Dumont a intégré le Programme Grande École en 2018. Passionnée par le secteur du luxe, Chloé intégrera la Maison Van Cleef & Arpels à Londres en tant que Chef de Produit Horlogerie jusqu'à fin 2022. Elle nous parle de son expérience du PGE, de ses stages, de la Course Croisière EDHEC et du programme [email protected].

 

Vous avez intégré le Programme Grande École (PGE) de l‘EDHEC en 2018. Quel est votre parcours avant l’EDHEC ?

Après 6 ans d’internat à La Providence (Amiens) et à La Malassise (Saint-Omer), j’ai intégré la classe préparatoire Saint-Jean Douai en option économique, pendant 2 ans. Commencer mon parcours de cette façon m’a permis de challenger mes connaissances et mes compétences, ainsi que mon exigence envers moi-même et ma détermination.

 

Quels objectifs poursuiviez-vous en intégrant une grande école de commerce ? Et plus particulièrement l’EDHEC ?

Mon souhait d’intégrer une grande école de commerce a tout d’abord été motivé par le prestige et l’excellence de la formation, préparant au mieux les étudiants au monde de l’entreprise. De plus, ce choix me permettait de garder un maximum de portes ouvertes en termes d’orientation professionnelle, ce qui me rassurait à l’époque, alors que mon choix n’était pas encore arrêté. Par ailleurs, la diversité des cours proposés par l’EDHEC m’a permis de découvrir et d’envisager des univers professionnels que je n’avais pas encore considéré auparavant. Enfin, après la classe préparatoire, je souhaitais continuer à m’investir et à occuper mon temps libre de manière utile. L’importance que donnait l’école aux projets associatifs, ceux-ci étant extrêmement formateurs et responsabilisants pour les étudiants, m’a définitivement convaincue de rejoindre l’EDHEC.

 

Vous êtes en Master 2 et avez opté pour le MSc in Marketing Management. Quels aspects du programme vous plaisent le plus ? Sont les challengeants ? 

Le MSc me prépare parfaitement aux enjeux de demain dans les domaines du Marketing et du Management notamment. Par exemple, dans le cadre de notre cours d’International Business, j’ai pu étudier en détail les techniques de management des entreprises à portée internationale, avec un focus sur la gestion des différences culturelles au sein des équipes. Cette formation me semble essentielle dans un monde en pleine globalisation. Par ailleurs, dans le contexte de la pandémie et de la progressive restructuration organisationnelle et technologique des entreprises, mon cours de Digital Business m’a donné les clés pour adapter ma vision du management à ces changements, et mieux les appréhender.

 

Quelles sont les opportunités offertes par l’EDHEC dont vous avez pu profiter ?

L’EDHEC offre de nombreuses opportunités à ses élèves, leur permettant de grandir de manière personnelle et professionnelle. À travers la vie associative par exemple, l’école nous soutient tout au long de l’année dans le développement de nos projets. Au sein de la Course Croisière EDHEC, j’ai acquis et développé de nombreuses compétences telles que la gestion de projet, la rigueur, la détermination, ainsi que la capacité à travailler main dans la main avec une équipe de près de 50 personnes. Également, les cours et les sessions d’entraînement au pitch m’ont permis d’apprendre à gagner en confiance à l’oral, et à présenter un projet de manière claire, concise et valorisante.

 

 

Vous étiez membre de l’Association Course Croisière EDHEC. Quel était votre rôle ?

En tant que membre de la Course Croisière EDHEC, je faisais partie du département Relations Équipages, au sein duquel je pilotais, aux côtés des autres membres de mon département, la stratégie marketing de l’événement. Notre mission principale était de pitcher la Course auprès d’un maximum d’écoles françaises et internationales, afin de convaincre leurs étudiants d’y participer. Ensuite, nous les accompagnions depuis le processus d’inscription jusqu’à leur arrivée sur la semaine de Course. Ces missions m’ont donc notamment permis de développer de fortes compétences en termes de gestion et de satisfaction client.

 

Dans quelles entreprises avez-vous effectué votre année d’immersion professionnelle ? Quelles étaient vos missions ?

J’ai eu la chance, dès juillet 2020, et ce pour une durée d’un an (au sein de différentes entités de la même entreprise), de rejoindre la Maison Van Cleef & Arpels. J’ai pu y découvrir le monde passionnant de la joaillerie et de l’horlogerie haut de gamme, à travers deux expériences de 6 mois. Tout d’abord, en marketing développement de produit en tant qu’Assistante Développement de Projets Packaging et Visual Merchandising au siège. J’échangeais avec les fournisseurs et les marchés pour piloter et assurer le bon développement et déploiement des projets. Puis, en marketing opérationnel en tant qu’Assistante Chef de Produit Joaillerie, Horlogerie et Bridal sur la région Europe. J’assistais les marchés dans leurs demandes de pièces et sur les lancements de produits, et j’effectuais des analyses sur les performances de ventes et des recommandations sur la stratégie de la région. J’ai également suivi, en parallèle de ces deux stages, des cours à l’École des Arts Joailliers, que Van Cleef & Arpels proposait dans le cadre du stage. Ces deux expériences ont été extrêmement formatrices pour moi, aussi, je recommande vivement la Maison aux étudiants qui souhaiteraient travailler dans ce secteur.

 

 

Quelles sont vos aspirations professionnelles ?

Cette expérience au sein de la Maison Van Cleef & Arpels m’a confortée dans mon choix de travailler dans le luxe en marketing, et plus particulièrement en Joaillerie, Horlogerie et Haute Joaillerie. Je souhaiterais donc rejoindre une des historiques Maisons de la Place Vendôme afin d’évoluer dans ce prestigieux et passionnant milieu. Je vais d'ailleurs avoir le plaisir d'intégrer à nouveau la Maison Van Cleef & Arpels à Londres en tant que Chef de Produit Horlogerie jusqu'à la fin de l'année 2022.

 

 

Vous êtes mentorée et ambassadrice de [email protected] Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste ce programme ?

[email protected] est un programme international de mentorat et d’éducation, né en 2017, accompagnant une nouvelle génération de jeunes femmes futures leaders à travers 58 pays. En 2020, le programme rejoint la Coalition Mondiale pour l’Education de l’Unesco.

Ce programme d’un an s’articule entre deux principales périodes. Durant la première, les Mentees suivent une série de cours exclusifs en ligne sur différents thèmes tels que la conscience de soi, l’autonomie, l’inclusion, la créativité, la durabilité. Lors de la seconde période, elles imaginent, créent et développent en groupe leur « Dream For Change Project », qui invite les Mentees à soutenir localement l’émancipation de jeunes filles.

Suite à une pré-sélection, 6 projets ont été jugés les plus impactants et inspirants et ont été présentés en direct devant un prestigieux jury à la « Unesco & [email protected] Global Conference » en mars 2022. Celui que j'ai développé avec mon équipe fait d'ailleurs partie des trois gagnants de cette année. Tout au long de l’année, les Mentees sont également accompagnées et soutenues par un Mentor Dior qui leur a été assigné au début du programme. [email protected] est sans aucun doute une véritable opportunité pour les jeunes femmes qui souhaitent créer un monde plus durable. Ce programme les fera grandir, d’un point de vue personnel et professionnel.

 

 

 

Quels conseils donneriez-vous aux élèves de classes préparatoires qui devront choisir quelle école intégrer en 2022 ?

Tout d’abord, je leur conseillerais de rester fidèles à eux-mêmes. Chaque école possède sa propre histoire, ses propres valeurs, et donc son propre profil. Ils devraient donc tout d’abord choisir une école qui leur correspond personnellement. Ensuite, je leur conseillerais de considérer les opportunités que pourrait leur apporter chaque école, et de choisir celle qui correspond le plus à leurs aspirations professionnelles. Pour finir, les oraux sont une très bonne manière de se projeter dans une école, son ambiance et ses lieux. Je leur conseillerais donc de se fier à l’impression que leur a donné chaque école lors des oraux et d’effectuer ainsi leur choix en considérant à la fois le cœur et la raison.

 

Votre expérience du PGE en 3 mots ?

Mémorable, enrichissant, impactant.

 

 

A voir également

PGE : cours et vie associative, une année de Pré-Master intense
- 19-05-2022
Bac scientifique, prépa’ PSI… après un tel cursus, Antoine Battard aurait pu choisir...
L’EDHEC, 4e grande école en France selon le Palmarès du Parisien 2022
- 19-05-2022
Comme chaque année, Le Parisien s’interroge : ‘Quelles sont les meilleures grandes...
L’alliance parfaite entre problématiques business et droit
- 18-05-2022
Clara Robert-Muhlke a intégré l’EDHEC après des études de droit au Royaume-Uni. Elle...
Une start-up de l‘économie circulaire
- 11-05-2022
Étudiants du PGE, Melchior Staszak, Martin Liduena, Jean-Baptiste Thouard ont fondé...