Menu Top

Ingénieur et manager : la formule idéale

Géomètre de formation, Agathe Malot a rejoint le MSc in Management Studies de l'EDHEC pour avoir des perspectives de carrière plus vastes. Elle partage son expérience.

NOUVEAU !

Brochure 2022 disponible

En savoir +

 

Written on 12 jan 2021.


 

Quel est votre parcours avant l'EDHEC ?

Avant l'EDHEC, j'ai obtenu un Master Sciences, Technologies, Santé, mention identification, aménagement et gestion du foncier de l’École supérieure des géomètres topographes. J'ai travaillé comme géomètre pendant trois ans, principalement dans des immeubles en copropriété. J'ai été chef de projet et responsable de l'ensemble du projet de copropriété pour l'un des plus grands groupes de géomètres en France.

Après cette expérience professionnelle, j'ai décidé de poursuivre une carrière dans l'immobilier et je suis devenue responsable du développement foncier pour le 4e groupe français de promoteurs immobiliers, Pichet.

Vous avez une formation d'ingénieur et près de quatre ans d'expérience professionnelle. Qu'est-ce qui a motivé votre décision de rejoindre le MSc in Management Studies de l'EDHEC ?

Travailler dans l'immobilier, c'est évoluer dans un domaine varié et complexe qui requiert des connaissances diverses. En tant que promoteur immobilier, vous êtes la première pierre d'une pyramide qui implique beaucoup de travail, sur plusieurs années, et aussi, des projets de plusieurs millions d'euros chacun. Je me suis vite rendue compte que, dans mon travail quotidien, il me manquait quelques connaissances de base en gestion, en finance et en marketing pour avoir une vision plus globale des projets sur lesquels je travaillais. Cela commençait un peu à me frustrer. Etant d’un naturel très curieux, j'ai voulu élargir mes connaissances dans ces domaines en suivant une formation, afin de les acquérir plus rapidement que par mon expérience professionnelle.

J'ai également eu l'occasion de voyager pendant près d'un an et demi en Océanie, et cette expérience a déclenché mon désir de poursuivre une carrière à l'étranger. Et il m'a semblé évident que l'obtention d'un Master of Science in Management dans l'une des écoles de commerce les plus prestigieuses de France allait m'ouvrir de nombreuses opportunités dans le monde entier.

Quels sont les principaux points forts et les points à retenir du programme jusqu'à présent ?

J'ai la chance de faire partie d'un programme de master dirigé par Peter Daily, qui travaille à l'EDHEC depuis plus de 20 ans. Quand il a créé ce MSc il y a quelques années, il l'a fait, selon moi, en combinant son expérience de professeur et son ancienneté au sein de l'école elle-même.  Il s'est entouré d'excellents professeurs dans leur domaine, mais il sait aussi rester proche de ses étudiants. Nous sommes une petite classe, non pas par manque de candidats mais parce que le Pr Daily veut rester disponible pour ses étudiants et aussi, créer une véritable classe où les étudiants se connaissent et où les interactions sont faciles, tant en classe qu'en dehors de la classe.

Le recrutement d'étudiants pour le MSc est, à mon avis, également très intéressant et impactant. Les étudiants internationaux (Indiens, Chinois, Italiens, Grecs, Suisses, Français) d'origines différentes rendent la classe très hétérogène. Beaucoup de travail en groupe est nécessaire pendant cette année universitaire et cela nous permet à tous de nous ouvrir à de nouvelles cultures, à de nouvelles méthodes de travail, et aussi d'ouvrir nos univers professionnels.

En ce qui concerne les cours eux-mêmes, il y a, comme dans tout programme, beaucoup de théorie mais les professeurs nous confrontent quotidiennement à des cas pratiques, ce qui rend les cours vivants mais aussi très concrets, ce qui dans certaines matières est vraiment utile.

En raison de la Covid-19, les cours sont en ligne pour l'instant. Comment vivez-vous l'enseignement à distance ?

L'administration de l'EDHEC, comme tout autre établissement d'enseignement supérieur en France, a dû rebondir rapidement face à cette crise. En ce qui concerne la plate-forme choisie par l'EDHEC, elle est plutôt intuitive, facile d'utilisation et en dehors de ma connexion internet, je n'ai jamais rencontré de problème pour suivre mes cours ou remettre mes devoirs. Et face aux problèmes techniques, les enseignants ont été compréhensifs.

Mais les interactions en classe avec les étudiants, les professeurs, les orateurs principaux, la vivacité des cours et des séminaires, les interactions sociales en direct me manquent vraiment. 

Quels changements dans votre carrière espérez-vous réaliser une fois que vous aurez terminé votre Master of Science ?

Comme mentionné, j'aimerais poursuivre une carrière internationale et j'espère qu'en sortant d'une école renommée, de nombreuses opportunités se présenteront dans le monde entier. Bien que je souhaite rester dans le domaine de l'immobilier et de l'urbanisme, j'aimerais évoluer vers des postes plus organisationnels et de gestion. Mes connaissances en matière de gestion et de marketing et mon nouveau regard sur les aspects financiers des entreprises m'ouvriront, je l'espère, des portes vers des fonctions moins techniques et plus hiérarchiques.

Je suis convaincue que le fait d'avoir une double compétence rendra mon profil très intéressant pour les recruteurs, même pour travailler dans le conseil.

 

A voir également

Recruté par Amazon, engagé auprès de l’Unicef
- 17-09-2021
Edwin Nguyen a terminé le PGE de l’EDHEC en 2020. Il avait choisi le MSc in Data...
LE PROGRAMME GRANDE ECOLE DE L’EDHEC INTÈGRE LE TOP 10 MONDIAL DU CLASSEMENT FT MASTERS IN MANAGEMENT 2021
- 13-09-2021
L’EDHEC Business School entre dans le Top 10 mondial des meilleurs Masters in...
Étudier et entreprendre : les opportunités offertes par le PGE de l’EDHEC
- 07-09-2021
Comment se concrétise l’entrepreneuriat au sein du PGE de l’EDHEC ? L’EDHEC entend...
Rentrée 2021 : L'EDHEC renforce son engagement contre les violences sexistes et sexuelles
- 31-08-2021
A l'occasion de la rentrée de ses étudiants en première année, l'EDHEC a fait le choix...