Menu Top

Entrepreneuriat : un service clé !

Nouvelle brochure 2023

En savoir plus

Written on 04 mai 2022.


 

Étudiant du PGE en année de césure, Pierre Delannoy a eu l’opportunité de bénéficier du programme CEO for six months pour avancer sur son projet de start-up. Il nous présente Key Garde.

 

Pourriez-vous nous présenter Key garde ?

Key Garde est une alternative peu coûteuse, locale et simple d’utilisation aux services de serrurerie. Nous proposons une offre fixe à l’année et sans supplément. Elle peut être prise en direct par le locataire ou par le propriétaire pour ses locataires. Nous travaillons avec un réseau de partenaires locaux, ouverts 24/7 auprès desquels un trousseau de clés est déposé. Notre offre est en BtoC et en BtoBtoC. Après une phase de test réussie, nous lancerons officiellement le projet en septembre 2022 à Lille.     

 

Pourquoi ce secteur d’activités ? Comment vous est venue cette idée ?

Une de mes amies a été confrontée à une perte de clés à plusieurs reprises en quelques mois, devant débourser près de 300 euros à chaque fois. Laisser les clés chez un ami ou de la famille ne paraissait pas une solution adaptée. Ils ne sont pas toujours présents quand vous égarez vos clés ! Trouver des partenaires ouverts en permanence était donc la meilleure solution. 

 

Vous bénéficiez du programme CEO for six months pendant votre année d’immersion professionnelle, pouvez-vous nous en parler ?

J’ai été sélectionné sur dossier (un pitch deck détaillé et un business plan) et sur entretien avec l’équipe de l’incubateur et du Career Centre. Il s’agissait de démontrer que j’avais assez de matière pour travailler sur mon projet pendant six mois. Pendant ces six mois, nous avions des réunions deux fois par mois avec Robin Roublique, Startup Program Manager pour faire des points sur l’avancement de notre projet, les challenges auxquels nous faisions face. Nous participions à des workshops avec des experts en stratégie sales, en utilisation d’outils no code comme Airtable ou Notion... Nous pouvions rencontrer des spécialistes grâce aux office hours. J’ai pu ainsi avancer sur le pacte d’associés, mon positionnement marketing…             

Que faites-vous pour votre seconde partie de césure ?

Je suis Program Manager Junior au sein de l'équipe de STATION F depuis janvier. Mes missions se déclinent principalement sur l’accompagnement des start-up des programmes maison de STATION F (Founders Program, Fighters Program et FemTech Program), la recherche d’experts et C-Level de scale-up pour nos workshops, l'accompagnement personnalisé ainsi que le sourcing, l’analyse et la sélection des startups pour nos programmes d’incubation. Je travaille également sur des projets transverses liant les projets de communauté et ceux de l’équipe start-up.
 

Comment le PGE de l’EDHEC vous prépare-t-il à la création d’entreprise ?  De quel accompagnement bénéficiez-vous ?

Les cours de gestion de projet, de stratégie sont très utiles. C’est aussi le cas du challenge Open Innovation nous permet de passer rapidement de l’idéation à l’exécution. Mais à mon sens, le métier d’entrepreneur est aussi un métier où on s’auto-forme beaucoup.  

 

À quelle association apparteniez-vous ?

En Master 1, j’appartenais au Pôle partenariat du BDE. En année de césure, je suis en charge de l’antenne parisienne du BDE. Il s’agit principalement d’animer la communauté des EDHEC en immersion professionnelle en région parisienne par l’organisation d’afterworks.  

Quels sont vos projets en Master 2 ?

Je souhaite intégrer le MSc in Entrepreneurship & Innovation tout en continuant à travailler sur mon projet.

 

Un conseil aux étudiants qui veulent entreprendre ? 

Saisir les opportunités proposées par l’EDHEC pour travailler sur son projet. Il peut s’agir du Start-up challenge en Pré-Master et Master 1, du CEO for 6 months en année d’immersion professionnelle, du MSc in Entrepreneurship & Innovation en Master 2 puis la possibilité d’être incubé gratuitement à Station F pendant un an si le projet tient la route.

Ne pas tomber amoureux de son projet ! Il ne faut pas hésiter à changer d’idées plusieurs fois, à faire évoluer son projet. L’adaptabilité est la principale qualité d’un entrepreneur avant même sa capacité à faire fructifier rapidement son entreprise.   

 

A voir également

De la filière Business Law & Management au consulting spécialisé
- 28-07-2022
Adrien Veillepeau est un jeune diplômé de la filière Business Law & Management de l...
Le cinéma éco-responsable : trouver l’équilibre entre le beau et le durable
- 26-07-2022
Jimmy Cournil, étudiant du programme Grande École et ancien président ETNA EDHEC...
L’hybridation des compétences : des profils dont le monde a besoin
- 20-07-2022
Tristan-Pierre Maury enseigne l’économie dans le cadre du PGE de l’EDHEC. Il est...
L’entrepreneuriat, une formidable source d’apprentissage
- 12-07-2022
Raphaël Macquet et Amaury Lepel Coincet ont co-fondé Zeep. Amaury nous partage son...