Du sportwear premium féminin en circuit court

Shanti Delaporte ne pensait pas créer son entreprise en intégrant le PGE de l‘EDHEC en 2016. L’année d’immersion professionnelle a tout changé. Elle a créé Les Actives Paris avec sa cousine, Flore. L’entreprise crée du sportwear féminin premium avec des coupes élégantes et féminines.

NOUVEAU !

Brochure 2022 disponible

En savoir +

 

Written on 27 mai 2021.


 

Pourriez-vous nous présenter Les Actives ?

Les Actives est une marque de sportwear premium féminin en circuit court. Les tissus sont fabriqués en France et la confection est réalisée en Portugal. Nous proposons également une gamme 100% made in France.

Pourquoi ce secteur d’activités ?

Ma cousine Flore et moi sommes toutes les deux sportives. Le secteur du sport explose. Des marques premium existent dans les pays anglosaxons mais pas en France. Il y avait une place à prendre.   

Comment est née l’idée de créer une marque de sport dédiée aux femmes ? Qu’est-ce qui vous distingue ?

Pendant mon année de césure, j’ai réalisé un stage chez Bluebell à Hong Kong, qui importe des marques de luxe en Asie. Je faisais beaucoup de benchmarks pour identifier des marques à développer sur les marchés cibles. C’est à cette occasion que j’ai réalisé qu’il n’y avait pas de marque française premium de sportwear féminin.    

Quel est votre point de vue sur la mode durable ?

La mode est une industrie très polluante. Produire en circuit court comme nous le faisons, ne pas utiliser l’avion pour le transport de marchandise est essentiel. Notre challenge est d’inciter les consommateurs à acheter moins et mieux. Notre chaîne de production est transparente. Nous sommes attentives au RSE. Les tissus français sont d’excellente qualité. Il faut valoriser le made in France.

Comment le PGE de l’EDHEC vous a-t-il préparée à la création d’entreprise ? 

Après mon année de césure, j’ai choisi le MSc in Entrepreneurship & Innovation. J’ai adoré ! Avoir un projet défini et avoir des cours qui vous aident à les concrétiser est essentiel. J’ai eu des cours en marketing, en comptabilité, en finance, en maintenance de site Internet. Cela nous permet de tout faire nous-mêmes ou presque et d’externaliser très peu. Pendant mon année en MSc, mon projet de master était mon business plan et j’ai pu bénéficier des conseils de mentors dont le CFO de Coca Cola.

Nous avons déposé les statuts en décembre 2019. Nous avons lancé le crowdfunding sur Ulule en septembre 2020 et le site web en novembre 2020.   

L’école vous accompagne-t-elle ?

Nous avons d’abord intégré le programme Lab de l'incubateur EDHEC Entrepreneurs ui nous a permis d’avancer sur des points qui nécessitaient encore d’être accompagnés. C’était une bonne transition avec la fin du master. Puis dans un deuxième temps, nous avons intégré le Studio de l'incubateur EDHEC de la Station F en février 2021 pour une durée d’un an. Le timing est parfait. Nous voyons les programme managers de l’EDHEC chaque jour. Nous avons un mentor que nous sollicitons régulièrement sur des sujets aussi divers que la com’ ou le management en distanciel.       

Quelle est la réussite dont vous êtes la plus fière ? 

Avoir créé une marque avec des valeurs fortes dans le secteur de la mode responsable et en circuit court dans un domaine que j’adore. C’était une montagne énorme à franchir. De l’idée à la production, l’attente a été longue.

Votre meilleur souvenir de l’EDHEC ?

La participation à la Course Croisière EDHEC avec 11 filles de l’association 5e Set.

3 mots pour résumer votre expérience EDHEC

Associations. Potes. Entrepreneuriat.

Un conseil aux étudiants qui veulent entreprendre ?

Ne pas hésiter à utiliser les nombreuses ressources que l’EDHEC met à la disposition des étudiants qui veulent entreprendre. De l’idée au lancement, un projet prend du temps, il ne faut donc pas hésiter à utiliser l’année de master pour vous y préparer. Il ne faut pas attendre pour tester son idée.   

A voir également

Prix FIR-PRI “Finance & Développement Durable“ de la meilleure innovation pédagogique : préparer les générations futures à lutter contre le réchauffement climatique.
- 18-10-2021
A l’EDHEC, nous voulons que le business participe à la lutte contre le dérèglement du...
Passionné par la Tech’, convaincu par le GETT
- 13-10-2021
Hugo Charré est en dernière année du MiM Global Economic Transformation &...
Career Centre : un accompagnement personnalisé pour orienter sa carrière
- 05-10-2021
Mathilde Finiel, étudiante de la Grande école, aujourd’hui en Master 2 a opté pour le...
L’EDHEC dans le TOP 3 mondial du classement The Economist 2021 Masters in Management
- 01-10-2021
L’EDHEC Business School se positionne dans le top 3 mondial parmi 50 institutions, d’...