Concours de la médiation commerciale : victoire des étudiants du L.L.M. de l’EDHEC

Sept étudiants du LL.M. Law & Tax Management de l’Augmented Law Institute de l’EDHEC ont participé au Concours de la Médiation organisé par le Centre de médiation et d’arbitrage de la CCI de Paris mi-mars 2021. Ils sont arrivés premiers ex-æquo. 45 équipes, plus de 150 étudiants étaient en compétition. Retour sur ce succès.

NOUVEAU !

Brochure 2022 disponible

En savoir +

 

Written on 30 mar 2021.


 

Pour la 8e année consécutive, une équipe d’étudiants du LL.M. Law & Tax Management de l’EDHEC a participé au Concours de la médiation commerciale organisé par le Centre de médiation et d’arbitrage de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris. Durant 5 jours, les étudiants se prêtent au jeu de la médiation aux côtés de professionnels issus des mondes juridique, économique et judiciaire.

 

L’objectif de la compétition (100% digitale en 2021) est de sensibiliser les futurs managers, avocats et juristes d’entreprise à la pratique de la médiation. Les étudiants qui y participent endossent le rôle de médiateur au sein de conflits commerciaux simulés par des professionnels jouant le rôle des parties. Depuis 2014, date de sa première participation au concours, les étudiants du programme de droit de l’EDHEC se sont toujours placés dans le Top 3. Ils sont coachés par Andrian Beregoi. « Parmi les compétences que nous cherchons à partager avec les étudiants du LL.M. Law & Tax Management, nous incluons la capacité à gérer les différends de manière transactionnelle, non conflictuelle », explique Christophe Collard, professeur de droit et directeur du LL.M. Law & Tax Management. Un cours du LL.M. y est par ailleurs consacré : « Strategies in Litigation, Arbitration and ADR ». « Les simulations sont nombreuses pour exercer nos étudiants à l’approche pacifiée du conflit. L’utilisation de la médiation et plus généralement des modes alternatifs de résolution des différends (MARD) contribue à la performance de l’entreprise, souvent bien mieux que le procès classique, poursuit Christophe Collard. Le procès tranche, il est parfois « sanglant », il y a un vainqueur et un vaincu. Á l’inverse, la médiation vise à préserver la relation future, elle se fonde sur l’accord des parties, c’est du « gagnant-gagnant ». La pratique de la médiation requière des qualités comportementales et émotionnelles importantes : même si les aspects techniques sont très présents, on est surtout dans le registre des soft skills, essentielles pour faire de nos diplômés des professionnels de talent ! »

 

Eva Fraicher, étudiante en LL.M. Law & Tax Management, a géré les médiations au nom d’une des équipes EDHEC engagée dans le concours. Elle répond à nos questions.

Pourquoi avoir choisi de participer à cet événement ?

Cet événement nous a été proposé par l’EDHEC, dans le cadre des nombreux projets qui rythment la vie du LL.M. L’idée d’un concours était séduisante : c’est une belle occasion pour rencontrer d’autres étudiants en droit et des professionnels. C’est surtout l’envie de découvrir la médiation qui nous a poussé à participer. Ce mode de résolution des conflits est bien particulier et contrairement au système judiciaire ou à l’arbitrage qui imposent aux parties une décision, la médiation implique les parties qui décident de participer à un processus volontaire et de construire elles-mêmes la meilleure solution. Par-delà la question du litige commercial, la médiation interroge la relation entre les parties et se propose de préserver cette relation via la mise en place d’un dialogue constructif.

Comment vous y êtes-vous préparée ?

Nous avons été coachés par Andrian Beregoi, qui suit depuis plusieurs années maintenant les EDHEC qui participent au concours de médiation du CMAP.

Comment la compétition s’est-elle déroulée ?

Le concours s’est tenu à distance. Chaque équipe désignait une personne pour effectuer la médiation à chaque étape du concours. En accord avec Paul des Champs de Boishebert et Antoine Catala, j’ai pu réaliser les cinq médiations.

Qu’est-ce que cette expérience vous a apportée sur les plans personnels et professionnels ?

C’est une expérience très enrichissante autant sur le plan personnel que professionnel. La médiation se fonde sur une grande écoute des parties et une identification fine des besoins. En nous entraînant, nous avons développé une capacité d’écoute et de reconnaissance des besoins de l’autre. Or, reconnaître les besoins de ceux qui nous entourent pour y répondre rapidement de la manière la plus juste est aussi fondamental dans la vie privée que dans la vie professionnelle. Par ailleurs, cette expérience nous a appris l’importance du calme et du retrait. On nous apprend beaucoup à négocier, à exiger afin d’obtenir ce qu’on cherche. Il est plus rare que nous adoptions des positions du type médiateur. C’est très instructif et ça nous sort de notre zone de confort.

Qu’avez-vous ressenti quand vous avez su que vous étiez sur la première marche du podium ?

Quand on nous a annoncé que nous étions premiers ex-æquo, ça a été une joie immense, car toutes les équipes inscrites avaient un excellent niveau et la compétition était rude. Le travail de préparation au concours a été assez condensé. Ce prix est donc une belle récompense pour toutes les heures d’entraînement que nous y avons consacré.

Quelles sont vos aspirations professionnelles ? Comment votre parcours à l’EDHEC et ce type de compétition peuvent vous aider à les atteindre ?

J’espère poursuivre en droit des affaires et plus particulièrement en arbitrage / contentieux. Dans cette démarche, le LL.M. Law and Tax Management nous donne une vision à la fois juridique et commerciale. Le concours du CMAP est une belle expérience qui nous aidera, j’en suis certaine, par la suite. Ce type de compétition nous pousse à nous dépasser, sortir de nos retranchements et acquérir de nouvelles connaissances pour répondre au mieux à une demande précise. C’est un exercice d’adaptation utile.

 

 

Les conseils d’Andrian Beregoi, coach des étudiants de l’EDHEC et Mediation Officer à la Banque européenne d’investissement

 

Á propos de la filière Droit de l’EDHEC

Créée conjointement par l’EDHEC et la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille, la filière Business Law & Management est un parcours de formation de l'EDHEC Augmented Law Institute à l’EDHEC Business School. D’une durée de quatre ans, elle est conçue pour répondre aux attentes des cabinets d’avocats d’affaires et des directions juridiques d’entreprises à la recherche de « business partners ». Cette formation s’adresse à tous ceux qui visent essentiellement les métiers d’avocat d’affaires ou d’avocat fiscaliste, de juriste ou de fiscaliste d’entreprise en France et à l’international.

A voir également

Prix FIR-PRI “Finance & Développement Durable“ de la meilleure innovation pédagogique : préparer les générations futures à lutter contre le réchauffement climatique.
- 18-10-2021
A l’EDHEC, nous voulons que le business participe à la lutte contre le dérèglement du...
Passionné par la Tech’, convaincu par le GETT
- 13-10-2021
Hugo Charré est en dernière année du MiM Global Economic Transformation &...
Career Centre : un accompagnement personnalisé pour orienter sa carrière
- 05-10-2021
Mathilde Finiel, étudiante de la Grande école, aujourd’hui en Master 2 a opté pour le...
L’EDHEC dans le TOP 3 mondial du classement The Economist 2021 Masters in Management
- 01-10-2021
L’EDHEC Business School se positionne dans le top 3 mondial parmi 50 institutions, d’...