Menu Top

Concilier études et passion pour la musique

Mathilde Alvin-Besson, EDHEC-2023 conjugue à la perfection études à l’EDHEC Business School et à l’École spéciale de musique et de danse de Lille. Elle nous explique son secret.

Journée portes ouvertes

Inscription

Written on 08 juil 2020.


 

De quelle classe préparatoire êtes-vous issue ? Pourquoi avoir choisi l’EDHEC ?

Après un bac S, j’ai suivi une classe préparatoire ECS au lycée Champollion de Grenoble, ville dont je suis originaire. J’ai choisi l’EDHEC pour la diversité des parcours offerts et aussi, pour un de ses Master of Science, le MSc in Creative Business & Social Innovation, unique en France, pour son campus, son réseau d’universités partenaires, son Career Centre, la richesse du tissu associatif et enfin, son réseau Alumni.

Par ailleurs, en parallèle de l’EDHEC, j’étudie à l’École supérieure de musique et de danse de Lille. Je joue de la flûte traversière.

Quels sont les faits marquants de votre parcours à l’EDHEC jusqu’à présent ?

Le hackathon de la rentrée autour des sujets environnementaux, la période d’intégration où on fait la connaissance de beaucoup de monde, tous les événements associatifs, dont la comédie musicale de Music’All, la pièce de la Clé des planches, et aussi, le séminaire Management d’équipe.

Tous ces événements nous permettent de nous créer beaucoup de souvenirs.

Vous êtes musicienne. Comment avez-vous pu concilier votre passion avec vos études ?

Le premier semestre a été un peu compliqué. Mais dès le second semestre, j’ai intégré le parcours Imp’Act. Il permet d’agréger les cours le matin et d’avoir les après-midis libres pour le conservatoire de Lille. J’ai toujours trouvé l’équilibre nécessaire pour concilier mes études et ma passion pour la musique. Je ne me dis jamais, c’est impossible à faire avant d’avoir essayé. Ma passion m’aide dans mes études, elle me pousse à aller plus loin. Le fait d’avoir choisi de faire des études en école de commerce a eu un impact positif sur les concours que je passe en musique, j’arrive à mieux gérer mon stress que les élèves qui n’étudient que la musique. Enfin, la classe préparatoire nous permet de nous forger une bonne capacité de travail. Je suis de plus en plus efficace ! Mes deux cursus m’apportent énormément de choses. Ils m’apportent une originalité en plus !

Pendant l’année de césure, j’espère pouvoir concilier stage et école de musique en Allemagne.

Á quelle association apparteniez-vous ?

J’appartiens à Music’All, une comédie musicale 100 % étudiante qui auquel six enfants de l’Institut médico-professionnel de Tourcoing participent activement. Dans cette association, tout le monde a un côté artistique. Nous partageons tous cette passion commune pour les arts. Notre goût pour la solidarité nous unit. Nous aidons les enfants avec lesquels nous travaillons à grandir. Au sein de l’association, je m’occupais des relations partenaires.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants de l’EDHEC ?

Bien choisir son association. Vous trouverez le projet associatif qui vous tient à cœur. Vous rencontrerez vos complices ! Il faut vous investir auprès du Career Centre qui offre de belles opportunités et bien sûr, se servir du réseau Alumni. Profitez de ces belles et incroyables années. Et ne pas hésiter à concilier vos études et votre passion. Ne la mettez pas de côté !

 

 

Profil: 

A voir également

De la Grande École au lancement de sa TPE
- 27-10-2020
Pourriez-vous présenter de Rigueur ? Nous sommes un groupe spécialisé...
« J’ai effectué mes deux stages dans le luxe »
- 23-10-2020
De quelle classe préparatoire êtes-vous issue ? Je suis issue de la prépa‘ ECE à...
La vie associative à l’EDHEC se réinvente
- 22-10-2020
De quelle classe préparatoire êtes-vous issu ? Je suis issu d’une classe...
Business Law & Management Society : une association dédiée aux métiers du droit et au networking
- 20-10-2020
Quel est votre parcours de l’EDHEC ? Après le bac, j’ai étudié le droit et les...