Menu Top

Admission au concours Pré-Master

Postulez au Programme Grande Ecole via le concours Pré-Master

Nouvelle brochure 2023

En savoir plus

Candidature au concours Pré-Master - 150 places

 

 

L'admission sur le concours Pré-Master s'adresse aux étudiants : 

  • ​en 2ème année d’une classe préparatoire scientifique (MP, PC, PSI, PT, BCPST)
  • en 2ème année  d’une classe préparatoire scientifique intégrée à une école d’ingénieurs reconnue par la Commission des Titres
  • en 2ème année d’une classe préparatoire ENS D1 ou D2

Les étudiants inscrits dans une classe préparatoire à l’étranger ne délivrant pas de crédits ECTS devront fournir l’intégralité des bulletins post-bacs. 

Les cubes sont autorisés à concourir 

Les candidats devront fournir une attestation de 60 crédits ECTS lors de l’inscription.  

L’obtention de 120 crédits ECTS est obligatoire pour l’intégration à l’EDHEC en cas de réussite au concours 

  • Inscription en ligne  
  • Dates d'inscription : 13 décembre 2021 au 7 mars 2022 (minuit)
  • Frais d'inscription : 170 € - Boursier du CROUS : exonération des droits d’inscription au concours
  • Ouverture des inscriptions : 13 décembre 2021 
  • Clôture d’inscription : 7 mars 2022 à minuit
  • Date des épreuves écrites : samedi 2 avril 2022 
  • Résultats d’admissibilité : jeudi 19 mai 2022
  • Epreuves orales : entre le mardi 31 mai et le jeudi 9 juin 2022
  • Résultats d’admission : Mardi 14 juin 2022

Pour constituer votre dossier, vous devez rassembler l'ensemble des pièces suivantes :

  • Attestation des 60 crédits ECTS pour la première année post-bac (ou 120 crédits ECTS pour ceux qui les ont déjà obtenus – dans l’un des parcours requis)

Pour les boursiers :

  • Attestation d'attribution de bourse du CROUS de l'année scolaire en cours

NB : Il est possible de compléter le dossier en ligne en plusieurs fois

Les épreuves du concours

Durée 3h - coef. 5

L’épreuve est au choix entre Mathématiques, Economie ou Droit.

  • Economie - programme d’analyse économique générale du concours de l’ENS
  • Droit - programme de Droit Civil du concours de l’ENS
  • Mathématiques - l'épreuve, d'un niveau élevé, est composée de plusieurs exercices et problèmes, indépendants entre eux, et de difficulté progressive. Cette épreuve a pour objectif de vérifier la capacité du candidat à utiliser un langage et des outils mathématiques, et à conceptualiser un problème. Les calculatrices ne sont pas autorisées.

Télécharger le programme complet de Mathématiques

Durée 3h - Coef. 4

L'épreuve de synthèse de textes de l'EDHEC vise à mesurer la capacité des candidats à réaliser rapidement une analyse et une synthèse structurée d'un ensemble de documents, et à développer un raisonnement de manière concise. Plusieurs documents, portant tous sur un même thème, sont proposés aux candidats. Ceux-ci doivent les lire et en faire une synthèse structurée d'un volume limité.

Sur la base d'un dossier de presse constitué de 6 textes maximum, le candidat reformulera les idées contenues avec ses propres mots et sans paraphrase. Les textes sont choisis dans le contexte de l'actualité sociale, économique, politique et/ou culturelle. Le candidat devra donc dégager l'idée générale commune aux textes (la thématique principale), explicitement formulée ou non dans chacun d'entre eux. Il annoncera la thématique principale en début de copie sous la forme d'un titre.

Exemple : pour un dossier qui traite de l'égalité des chances en entreprise sur tous les fronts : seniors, personnes en situation de handicap et personnes issues des minorités, le titre pourra être « L'Egalité des chances en entreprise sous toutes ses formes » ou « de l'égalité des chances en entreprise ». Il citera tous les auteurs à partir du moment où chacun d'entre eux aura pris position par rapport au sujet et synthétisera la pensée de chacun dans l'ordre des textes. Une synthèse n'est pas une succession de résumés de plusieurs textes : elle implique l'élaboration d'un texte dont la formulation est personnelle et propre au candidat, en restituant des idées, positions ou affirmations qui ne sont pas les siennes. Il faut donner en raccourci la pensée d'un auteur, sans le trahir, sans le dénaturer.

La synthèse se fera en 500 mots (tolérance de plus ou moins 10%). Elle sera rapidement introduite et conclue (conformément à la construction du dossier lequel est composé de textes eux-mêmes introduits et conclus). Quant au plan que le candidat devra proposer, il suivra la progression des textes et pourra se matérialiser par un découpage en paragraphes. Au demeurant, il n'y a aura pas de plan à annoncer en début de copie.

  • Mettre une barre tous les 50 mots pour le décompte des mots
  • Indiquer dans la marge le décompte progressif tous les 50 mots (50, 100, 150, etc)
  • Indiquer à la fin de la synthèse le nombre de mots

Aucune appréciation personnelle n'est tolérée. La synthèse ne doit pas comporter de commentaires personnels, les adjectifs à caractère énonciatif qui peuvent valoriser ou dévaloriser les textes sont à éviter. La maîtrise et la qualité de l'expression écrite, la qualité orthographique seront appréciées et prises en compte dans l'évaluation.

 

Si l'épreuve de Synthèse de textes est une épreuve relativement classique et souvent utilisée dans le processus de recrutement d'un grand nombre d'écoles ou d'instituts de l'Enseignement Supérieur français, il faut savoir que les exigences, essentiellement sur la forme de l'épreuve et non pas sur le fond, peuvent varier. Par conséquent il est recommandé de s'en tenir aux termes, consignes et instructions clairement énoncés.

Durée 2h - Coef. 3

  • Thème ou version (au choix) : dans cet exercice, le candidat sera amené à traduire 15 phrases décontextualisées tirées de la presse écrite récente
  • QCM : 50 questions (Les réponses fausses aux QCM de LV1 ne sont pas pénalisées)

Cette épreuve vise à vérifier les bases grammaticales et lexicales du candidat.

Le format d’épreuve est le même quelle que soit la langue choisie.

NB : Les dictionnaires sont interdits.

Langues admises au concours

  • LV1 : allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, italien
  • LV2 : allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, italien

L'anglais est obligatoire pour l'une des deux langues. La langue choisie en première langue à l'écrit sera forcément la même pour les épreuves orales.

Les convocations sont envoyées par mail une semaine avant les épreuves écrites. 

 

  • Adresse : Espace Charenton - Paris 12e 

Adresse : ESTEM, Casablanca

 

Les épreuves d'admission

Trilogie : Coef. 6

Cette épreuve ne se déroule pas à distance.

Cette épreuve n’est en aucun cas assimilable à un jeu de rôle, ne nécessite aucune connaissance particulière des entreprises et n’induit aucune évaluation collective.

Les candidats sont évalués individuellement sur chacune des phases, de la même façon les 3 phases sont évaluées indépendamment les unes par rapport aux autres.

La trilogie vise à cerner les talents, les compétences, les qualités du candidat  et évaluer sa compatibilité avec les valeurs de l’école que sont :

  • L’impact : L'envie et la capacité de prendre des responsabilités pour transformer positivement l’environnement.
  • L’engagement : La capacité à s'engager authentiquement et à engager les autres au service d'un projet ambitieux et responsable.
  • L ’innovation :  L'envie et la capacité à innover et « à réinventer le monde ».

Ce format permet aux trois membres du jury de découvrir les candidats de façon approfondie, portant ainsi des regards croisés sur les différents critères de l’évaluation. 

L'épreuve se compose de trois phases,  dure 120 minutes, et se déroule au sein d’un groupe de 6 candidats face à un jury composé de 3 jurés. Les jurés sont des collaborateurs EDHEC, des personnalités d’entreprises, diplômées de l’EDHEC pour une grande partie d’entre elles. 

Présentation classique du candidat face au jury, et en présence du groupe de candidats.

Le candidat reçoit un mot d’improvisation, qu’il doit intégrer dans sa présentation, à un moment qu’il choisit. Le mot doit être prononcé clairement, mais ne doit pas être le sujet de la présentation.

Le candidat dispose d’une minute pour se préparer mentalement, il est déjà face au jury, il a ensuite 4 minutes de temps de parole pour sa présentation. Le jury ne pose pas de question et n’intervient pas pendant la présentation. 

 

Par l’intermédiaire de la présentation vidéo d’une entreprise (environ 5 mns), l’exercice repose sur une question ouverte en relation avec une problématique de l’entreprise, pour laquelle trois pistes de réflexion sont proposées.

Dans un premier temps les candidats prennent connaissance de 4 documents se rapportant à la problématique proposée sur une interface PC, puis travaillent à une prise de décision et la rédaction d’une argumentation collective. (durée 40 mn)

L’intérêt est de travailler en groupe (pas en binôme), et de se montrer soi même, sans appliquer de stragégie…

Le jury n’intervient pas pendant le travail de groupe. Le groupe doit s’organiser, gérer le temps, se partager  les tâches…en toute autonomie.

La décision est présentée à l’écrit sur un pc, non à l’oral, et argumentée dans un cadre formaté.

La prise de décision et l’argumentation sont incluses dans les 40 mn, il est important de bien gérer le timing.  

Cette 3ème phase est un entretien individuel « classique » et dure 20 mn.

Il s’agit  pour le candidat, d’une troisième chance de défendre sa candidature : motivations, expériences, centres d’intérêt, …

Cet entretien est amorcé par le juré, qui laisse au candidat 2 à 3 mn pour effectuer  une prise de recul par rapport à l’expérience de la phase 2, une courte analyse de son ressenti.

LV1 Coef.2 - LV2 Coef.2 : 20 mn de préparation et 20 mn de passage

L’épreuve prend appui sur un article de presse courante (non spécialisée et non technique). 

La première partie de l’épreuve se compose d’un bref résumé de cet article suivi d’un commentaire du document. La deuxième partie prend forme d’un échange de type questions/réponses avec l’examinateur tout d’abord sur le thème introduit par l’article, avant d’élargir. Cette partie de l’épreuve a pour but d’évaluer les compétences linguistiques du candidat en interaction spontanée ainsi que sa culture générale des pays de la langue étudiée.

Les épreuves de LV1 et de LV2 sont différenciées par la difficulté des textes proposés.

Langues admises au concours

  • LV1 (obligatoirement celle choisie pour les épreuves écrites): allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, italien
  • LV2 : allemand, anglais, arabe littéral, espagnol, italien

L'une des deux langues doit être l'anglais.

Les annales

Epreuves écrites par option :

Mathématiques 

Economie 

Droit

 

ÉPREUVE DE SYNTHÈSE DE TEXTES

ÉPREUVE DE LANGUES VIVANTES 1

Nouveau format depuis 2020 : 

  • Thème ou version (au choix) : Traduction de 15 phrases décontextualisées tirées de la presse écrite récente
  • QCM : 50 questions (les réponses fausses aux QCM de LV1 ne sont pas pénalisées)

Anglais

Espagnol

 

Arabe

 

 

Allemand

 

Italien

En cas d'admission

  •  En cas de réussite au concours l'admission définitive est subordonnée à l'obtention effective des 120 crédits ECTS, obligatoirement obtenus suite à deux années de classes préparatoires scientifiques (mathématiques spéciales) ou ENS dans les délais impartis 
  • Une seule candidature par an est possible pour le Programme Grande Ecole  
  • Un candidat ne pourra se présenter plus de trois fois à l'admission à l'EDHEC, toutes voies confondues. 
  • Les candidats victimes d'un handicap physique peuvent prétendre à un tiers temps supplémentaire pour les épreuves écrites et/ou orales. La demande doit être faite dès l'inscription en joignant au dossier une attestation médicale de la Commission Départementale de l'Education Spécialisée ou de l'Inspection Académique ainsi que la demande d'aménagement dûment complétée (télécharger le document).

STATISTIQUES

Répartition des candidats :

  • Nombre de candidats : 623
  • Nombre d’admissibles : 313

Répartition des intégrés :

  • Prépas Scientifiques : 50%
  • Prépas ENS D1 : 20%
  • Prépas ENS D2 : 30%

A voir également

De la filière Business Law & Management au consulting spécialisé
- 28-07-2022
Adrien Veillepeau est un jeune diplômé de la filière Business Law & Management de l...
Le cinéma éco-responsable : trouver l’équilibre entre le beau et le durable
- 26-07-2022
Jimmy Cournil, étudiant du programme Grande École et ancien président ETNA EDHEC...
L’hybridation des compétences : des profils dont le monde a besoin
- 20-07-2022
Tristan-Pierre Maury enseigne l’économie dans le cadre du PGE de l’EDHEC. Il est...
L’entrepreneuriat, une formidable source d’apprentissage
- 12-07-2022
Raphaël Macquet et Amaury Lepel Coincet ont co-fondé Zeep. Amaury nous partage son...